Lorsque le monde a célébré le 30e anniversaire du Web il y a un an, on nous a rappelé les choses incroyables qu’il a rendues possibles, et tout ce que nous risquons de perdre si nous ne nous battons pas pour cela. Cependant, depuis l’avènement du Web, les femmes n’ont pas occupé une place importante dans ce domaine.

D’ailleurs, le Web ne fonctionne pas pour les femmes. Il y a eu des progrès importants en matière d’égalité des sexes grâce notamment à la volonté des personnes engagées à cette cause dans le monde.

Aujourd’hui, on découvre des femmes qui entreprennent dans ce secteur. Les démarches sont les mêmes pour les hommes et les femmes afin de se lancer dans l’aventure. En effet, il leur faudra tous obtenir un Kbis qui constitue la carte d’identité de leurs entreprises.

Les domaines clés particulièrement préoccupants

Les femmes font face à de nombreux défis lorsqu’elles veulent travailler dans le Web. La majorité d’entre elles dans le monde ne sont toujours pas connectés à Internet, principalement parce qu’elles ne peuvent pas se le permettre, ou n’ont pas accès à la technologie dont elles ont besoin ou aux compétences pour l’utiliser.

Les hommes restent 21 % plus susceptibles d’être en ligne que les femmes. Cet écart favorise en outre les inégalités existantes. Il empêche également des millions de personnes de tirer partie du potentiel du Web pour faire entendre leur voix, gagner de l’argent et apprendre.

Ainsi, les femmes ne sont pas toujours habitées au monde du Web. Et dans de nombreuses écoles spécialisées, le nombre de femmes souhaitant apprendre ce domaine est relativement faible.

Le marketing est l’un des domaines où les femmes sont fortement présentes, mais ceci constitue une part encore faible par rapport aux hommes.

2020, une année d’opportunités de changement

Cette année marque les 25 ans depuis que 189 pays ont convenu d’un plan mondial ambitieux pour rendre les femmes plus autonomes. Et ces dernières années, on a constaté une forte évolution au niveau du nombre de femmes entrepreneurs.

C’est un fait assez encourageant, qui probablement a été stimulé par le télétravail durant le coronavirus. Tous ont dû se familiariser avec la technologie pour pouvoir travailler chez eux. L’entrepreneuriat dans le Web est en plus un secteur en pleine croissance qui séduit de plus en plus les femmes.

Si pour certains, le monde du Web est un domaine exclusivement réservé aux hommes, ceci n’est pas le cas, car la société a bien évolué au fil du temps.

Les femmes ont beaucoup plus de liberté dans leur choix de carrière professionnel. Le digital permet en outre aux femmes de s’épanouir et même d’occuper des postes à haute responsabilité.

Il y en a certaines qui dirigent même leur propre entreprise ou travaillent à leur propre compte en tant qu’indépendante. Les femmes sont plus attirées par certains métiers comme les social média manager, les postes de responsables webmarketing ou encore les chefs de projet SEO.

A l’ère du numérique, l’inégalité des sexes n’est plus d’actualités, car les progrès technologiques concernent tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *