Les TMS, ou troubles musculosquelettiques, font partie intégrante des risques professionnels. Ils concernent une grande proportion de travailleurs, car on estime à 80 % la part des salariés qui en souffrent. C’est par conséquent un problème qui appelle à des actions vigoureuses.

C’est dans cette démarche que s’inscrit la formation sur les TMS dont le but est d’initier une procédure de prévention dans les entreprises. Elle vient en renforcement de toutes les mesures dont l’objectif est de réduire les maladies professionnelles.

Les TMS : qu’est-ce que c’est ?

Quand on parle de TMS, on fait référence à toutes les pathologies qui surviennent dans le cadre professionnel et qui affectent les muscles, les articulations et les tendons.

Quand le salarié est longuement exposé à ces troubles sans aucune mesure sérieuse de prévention, il est susceptible de développer un syndrome du canal carpien, des douleurs lombaires, des douleurs du cou, ou une inflammation des tendons du coude ou de l’épaule.

Une formation sur les TMS proposée sur ce site permet d’anticiper et d’éviter l’apparition de ces troubles. En effet, les TMS sont principalement dus à l’environnement et aux conditions de travail du salarié.

S’ils résultent souvent d’une mauvaise posture, les TMS sont aussi le fait de la répétition de certains gestes. Mais bien d’autres causes sont à évoquer, notamment l’intensité de l’activité, la durée sur laquelle elle s’étend, et la trop courte durée des pauses observées entre deux périodes de travail.

Ces troubles sont identifiés comme pouvant être à la base d’un arrêt ou d’une incapacité de travail. La formation sur les TMS se justifie donc encore plus au regard de ces conséquences sur la santé, mais aussi sur la productivité des employés.

A quoi sert la formation TMS ?

Elle sert principalement à former à la prévention des troubles musculosquelettiques et aux moyens à mettre en œuvre pour leur éviter leur aggravation.

La formation en question s’étend sur une durée de 7 h et est à l’intention de tous ceux qui sont susceptibles d’être affectés par les TMS. La session est sanctionnée par une attestation individuelle délivrée à tous les participants.

La formation sur les TMS aborde différents aspects sur le plan théorique et pratique. Les points développés concernent les facteurs à la base du développement des TMS ainsi que les causes physiologiques et anatomiques.

Les formateurs mettent l’accent sur les risques liés aux différents postes de travail, notamment le travail sur écran et la manutention. Après étude des risques, la formation est axée sur les bons gestes et meilleures postures à adopter selon les métiers.

Toujours dans une logique de prévention, les formateurs soulignent l’importance d’une hygiène de vie correcte dans le processus de lutte contre les TMS.

Formation TMS : quelle différence pour les salariés ?

Par les acquis de la formation sur les TMS, les salariés disposent des informations et des outils qui leur permettront d’affronter avec plus de sérénité leur travail.

Il faut aussi relever que le stress et la mauvaise qualité des interactions psycho-sociales sont aussi des facteurs contributifs des TMS. En ayant une meilleure connaissance de ces troubles et de leurs causes, les salariés deviennent acteurs à part entière de leur prévention.

Ils peuvent ainsi formuler des recommandations afin d’apporter des modifications techniques à certains postes de travail ou des changements dans l’organisation ou la répartition des tâches.

La sensibilisation faite au travers de la formation sur les TMS permet d’instaurer un programme de suivi global de la santé des salariés en impliquant tout le personnel y compris des intervenants extérieurs tels que le médecin du travail.

Cette formation amène à une réévaluation des objectifs de santé, avec en prime un système de veille en temps réel pour détecter des indicateurs de prévention défaillants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *