Une étude récente entre les sexes dans un programme d’informatique a révélé que les femmes ayant 8 ans d’expérience en programmation sont aussi confiantes en leurs compétences que leurs homologues masculins. On a intériorisé des stéréotypes qui peuvent amener les femmes à penser qu’elles n’ont pas les compétences pour réussir dans le domaine.

Les femmes n’assument souvent pas des traits de confiance de soi de peur de paraître peu attrayantes. Elles ont ainsi du mal à surpasser les autres et ne veulent pas trop attirer l’attention. 34 % des femmes travaillant dans ce domaine ressentent de la pression pour jouer des rôles traditionnellement féminins. Heureusement, les études montrent que les femmes gagnent en confiance en leur milieu de travail en vieillissant.

La mentalité

La mentalité est tout. Il faut se concentrer sur les forces et les compétences que vous possédez et sur vos réalisations. Il est déconseillé de s’attarder sur ce que vous ne pouvez pas ou n’avez pas fait.

Ci-dessous quelques conseils en vidéo :

Il est important de se limiter aux pensées positives en vous parlant à vous-même comme si vous discutiez à votre meilleur ami. Vous devez transmettre de l’optimisme pour que votre comportement observable change la manière dont vous vous sentez. Les gens se sentent plus confiants lorsqu’ils savent qu’ils sont beaux. Il est donc essentiel de travailler votre apparence.

Adopter la bonne posture

La posture joue aussi un rôle important dans l’appréciation des autres. Il est crucial de se tenir bien droit. Il ne faut pas non plus oublier de regarder les gens dans les yeux. Vous devriez également maintenir un contact visuel tout au long d’une conversation.

Cependant, cela ne doit pas se faire de manière effrayante. Cela montre l’intérêt pour le sujet en question et la confiance en vous. Les expressions faciles devraient aussi être surveillées. Elles communiquent des messages importants et doivent être cohérents avec les mots prononcés.

Comportement et discours confiants

Votre comportement irradiera un sentiment de confiance chez les autres. Il est conseillé de se pencher et de prendre la parole lors des réunions. Vous ne devriez pas rester assis tranquillement pendant les échanges. Vous avez l’expérience et les compétences nécessaires pour jouer un rôle important dans cette réunion. Il faut toujours s’en rappeler.

Ce que vous dites et comment vous le dites montre beaucoup de votre niveau de confiance. Cela façonne également la manière dont vous vous sentez. Il ne faut pas oublier de parler fort, clairement et avec assurance. Vous devez éviter les redoutables « non-mots », tels que « humm », et les expressions de remplissage telles que « vous savez ».

Savoir dire non

Une faible confiance en soi n’est pas considérée comme une poussée. Si la tâche à accomplir ne correspond pas à votre emploi du temps ou à votre croyance, il faut savoir dire non.

Cela n’est pas une faiblesse de ne pas accepter des propositions qui ne vous conviennent pas. Par ailleurs, il faut toujours rester poli en toute circonstance. La manière dont vous dites les choses peuvent en effet porter confusion si vous ne le faites pas clairement et directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *