Un webinaire baptisé «  Défis et opportunités pour les femmes faisant des affaires avec les pays arabes » a été organisé ce mercredi. Cet événement a été orchestré par l’organisation Women Who Inspire ou WAHI. Il s’agit du comité des femmes de la Chambre de commerce arabo-brésilienne.

Les membres soutiennent qu’il y a des choses à faire avant d’être sur le même pied d’égalité avec les hommes. Cela concerne en outre le monde des affaires. Par ailleurs, beaucoup de projets ont été accompli en termes d’égalité et de reconnaissance en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Les femmes se réunissent

La chef des opérations du bureau du Moyen-Orient et de l’Afrique du nord de l’Apex-Brésil, Karen Jones, a indiqué qu’il est important que les pays membres se réunissent. Elle a confirmé que le monde arabe avait des caractéristiques communes comme la langue. Aux Emirats Arabes Unis, il y a un grand nombre d’expatriés. Les femmes qui y travaillent sont nombreuse. Il n’y a rien de mieux que de voir réussir des femmes dans le monde des affaires.

Même en Arabie saoudite, qui est plus conservatrice, le progrès se ressent. C’est une évolution importante pour le développement du pays. Il y a des défis, et ils nécessitent de comprendre la culture d’entreprise. La communication est aussi un élément essentiel. Et le Brésil est aussi très bien placé dans cette région.

Le potentiel des femmes dans le monde des affaires

Les femmes peuvent non seulement revendiquer leur place dans les affaires, mais aussi devenir des chefs d’entreprise. La culture arabe est très intéressante en raison des nombreuses restrictions qu’il y a. Ce pays est probablement l’une des destinations qui ne donne pas leur chance aux femmes. Heureusement, avec les changements qui ont eu lieu au fil des ans, la place des femmes a évolué. On y découvre des femmes extraordinaires.

Ci-après une vidéo présentant les femmes les plus riches en Afrique :

Outre la présence des femmes chefs d’entreprise dans les pays arabes, le webinaire a aussi abordé les réalisations et les défis à relever. La communication et le leadership féminin sont essentiels dans le monde d’aujourd’hui. Actuellement, les femmes sont une minorité en raison de problèmes historiques. Cependant, elles peuvent changer l’histoire et prendre leur destin en main.

Des personnalités féminines ont répondu présentes

La réunion a été lancée par le président de l’ABCC, Rubens Hannun, avec la collaboration du directeur des relations institutionnelles de l’organisation et la président du conseil d’administration de WAHI, Alessandra Frisso. Des femmes d’affaires de renom ont aussi répondu présente, dont Cecilia Mendes Araujo, PDG de la société Vitta Gold. On a aussi eu l’honneur de voir la participation de Julia De Biase, partenaire de la parfumerie AI Ward.

Les femmes d’affaires ont partagé leurs expériences de commerce avec les Arabes. Le respect a été à l’honneur à cette occasion. C’est ce qui caractérise ce genre d’événements. En plus de partager leurs connaissances, il y a aussi eu un moment d’échange sur le monde des affaires pour les femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *