Je vous propose de mieux cerner la profession de psychologue du travail. Métier mixte, il est bien adapté aux femmes à l’écoute des autres.

Les détails concernant le job

La psychologue du travail œuvre surtout dans le conseil, l’observation et l’évaluation d’un salarié au sein d’une organisation. En outre, elle peut faire partie de l’équipe de recrutement.

Elle peut contribuer à l’interprétation de la personnalité des candidats à l’embauche. Elle est amenée à exercer dans des entreprises de diverses tailles.

Elle doit bien être au fait des valeurs de l’organisation. La psychologie du travail sert d’appui pour l’amélioration des valeurs en tenant compte des attentes des collaborateurs.

Elle est disponible pour la réception, l’écoute et le conseil des salariés. Ce métier propose une collaboration permanente avec les multiples divisions des ressources humaines.

L’objectif principal est de préserver la santé psychique des salariés.

Les atouts et les faiblesses selon les professionnels

Hormis l’appui et l’écoute des salariés, la psychologue du travail peut être amenée à la mise en place d’actions de prévention et de motivation. Par ailleurs, il est possible de concevoir des études et des diagnostics afin de proposer des accompagnements dédiés ainsi que des améliorations.

Les faiblesses du métier portent essentiellement sur les cas complexes parfois compliqués à résoudre. De plus, il faut toujours prioriser et être en accord avec les valeurs de l’entreprise sans pouvoir les contrarier.

Parfois, certaines actions pourtant pertinentes ne peuvent être mises en œuvres.

Les qualités requises pour cette profession

Mis à part une bonne compréhension face aux problèmes des travailleurs, une grande aptitude à l’écoute est indispensable. De plus, un bon sens de l’observation et un esprit d’analyse sont appréciables.

Le conseil et un équilibre personnel constituent des critères nécessaires.

Les formations présentes

Pour devenir psychologue du travail, il faut posséder un diplôme de niveau Bac + 5 en psychologie. Les Universités de Poitiers et de Tours dispensent ce type de formation et délivrent un Master Pro en psychologie du Travail.

Le salaire d’un débutant gravite autour de 1 800 € brut mensuel.

Quelques définitions du métier

En étudiant l’homme dans son milieu professionnel, le psychologue du travail allie rentabilité et épanouissement du salarié. Tout en priorisant le travail d’équipe, il réduit les tensions.

Elle permet à la fois l’accompagnement des managers et de tous les changements. Les risques professionnels sont considérés comme le burn-out, le bore-out ainsi qu’une meilleure intégration auprès d’un groupe.

Retrouvez d’autres métiers pour femmes ici.

Crédit Photo : psychologue-forest.be & welcometothejungle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *