Selon une étude de Santé publique France parue le 21 septembre dernier, les salariés de la grande distribution sont plus aptes à développer des risques de maladies à caractère professionnel, à l’exemple des troubles musculo-squelettiques.

Ces douleurs touchent particulièrement les coudes, poignets ou encore la colonne vertébrale. Mais alors, comment prévenir ces problèmes ?

Une prévention individuelle des TMS

Que ce soit dans son activité professionnelle ou quotidienne, chaque geste doit être réalisé de la manière la moins contraignante possible. Afin de préserver ses muscles, il faut donc éviter de se contorsionner.

De même, une activité physique régulière sera bénéfique à l’entretien des muscles et pour la souplesse articulaire. Cependant, il est important de bien s’échauffer et de s’étirer après chaque séance de sport.

Une action à l’échelle de l’entreprise

Au travail, il est également possible de prévenir des troubles musculo-squelettiques. Mais pour cela, c’est toute l’entreprise qui doit être impliquée. Cette prévention se déroule en trois étapes :

  • Diagnostiquer afin de prendre conscience des situations présentant des risques de TMS.
  • Agir sur la base de ce diagnostic. Cette action passe notamment par la réduction des contraintes, mais aussi par l’aménagement des postes de travail. Un élément souvent apprécié des salariés et très utilisé est le repose-pieds. De larges gammes sont disponibles et des nouveautés sortent régulièrement, par exemple chez JPG.
  • Il est enfin nécessaire d’évaluer les mesures qui ont été prises afin de juger, ou non, de leur efficacité pour les adapter si besoin.

Si l’entreprise est directement impactée par cette prévention, elle peut aussi s’appuyer sur des services de prévention des risques professionnels comme les associations régionales pour l’amélioration des conditions de travail ou les caisses régionales d’Assurance Maladie. Un discours réalisé par des professionnels de la santé ne peut être que bénéfique auprès des collaborateurs.

Quelques exemples de bonnes pratiques

Afin de mieux prévenir des troubles musculo-squelettiques, voici quelques idées à mettre en place dans une entreprise. Tout d’abord, si vous êtes toute la journée devant votre ordinateur, pensez à vous hydrater de manière régulière.

Il est également conseiller de marcher toutes les 45 minutes et de privilégier un fauteuil mobile et réglable. En effet, pensez à ne pas laisser le haut de votre corps s’arrondir, mais à le maintenir droit et à l’incliner légèrement vers l’avant.

Travaillez face à votre ordinateur, avec un regard qui soit à l’horizontal ou légèrement plongeant sur votre écran. Enfin, pensez à installer un repose-pieds qui stimulera le flux sanguin et augmentera la circulation sanguine dans vos jambes immobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *