Je vous permets de vous pencher davantage sur la profession de développeur web, pour un public féminin. C’est un métier qui attire de nombreuses postulantes.

Les femmes et le domaine de l’informatique en bref

Contrairement à ce que de multiples journaux tech laissent penser, plusieurs femmes ont participé à la conception de l’univers de la technologie. La femme initiative du logiciel se nomme Margaret Hamilton.

Quant à Grace Hopper, elle a exercé le job de développeur dès les premiers instants. Si les femmes ont entamé cette profession et représentaient à la base 25 %, elles culminent de nos jours à 42 % des développeurs informatiques.

Je vous invite à suivre un parcours type de femme développeur en France.

Les débuts des femmes développeurs

Souvent, elles s’intéressent assez tôt au monde de l’informatique. C’est surtout le cas des fillettes de 5 à 8 ans qui possèdent un Oncle ou un Papa fan d’informatique et détenteurs d’un PC à la maison.

La grande majorité effectue un Baccalauréat STMG spécialité développement informatique. Ensuite, elles intègrent un BTS. En poursuivant leurs études en alternance,  elles peuvent évoluer jusqu’au Bac + 5 pour devenir ingénieur ou chef de projet.

Le travail dans un milieu masculin

Habituées à travailler à côté des hommes depuis leurs parcours différents, elles ne sont pas réticentes à côtoyer un public masculin. En fait, ce milieu majoritairement composé d’hommes n’est pas sexiste, selon les femmes développeurs.

Si l’ambiance au bureau est cordiale, c’est surtout l’a-priori des gens externes qui domine. Ils pensent à tort qu’une femme développeur est moins compétente, moins apte.

Les collègues masculins les considèrent à juste mesure comme leurs égaux.

Un manque de sensibilisation pour les plus jeunes

Sans distinction de genre, les femmes développeurs souhaitent intéresser les jeunes enfants à ce métier d’avenir. Elles trouvent qu’il est important d’initier les plus jeunes à l’univers de l’informatique et du codage le plutôt possible.

Il faut noter qu’à la French Tech, plusieurs meetups pour enfants sont organisés.

Les initiatives des différentes associations

Face à une lacune de plus  75 000 postes de développeurs à l’horizon 2022, l’Union Européenne a formé des regroupements spécifiques. La mixité dans le numérique est initié par le mouvement « all inclusive de numérique ».

L’association « elles bougent » cible la limitation du décrochage scolaire des jeunes filles grâce aux métiers du numérique. « Duchess France » s’occupe d’une sorte de marrainage pour la promotion du métier aux femmes afin de susciter les vocations.

Découvrez d’autres jobs opportunities ici.

Crédit Photo : futura-sciences.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *