Les femmes modernes doivent savoir allier missions professionnelles et responsabilités personnelles au quotidien. La maternité accroit considérablement l’implication des working girls. La solution est de trouver un service de garde d’enfant fiable. Il existe différentes alternatives pour faire garder son enfant.

La nounou à domicile

La nounou à domicile constitue la meilleure alternative pour les femmes actuelles, actives et dynamiques. Il convient de bien choisir le prestataire pour vous assurer de la sécurité de votre enfant et de la qualité des soins quotidiens dont il dispose. Optez pour un professionnel, expérimenté, idéalement titulaire d’un certificat attestant de ses compétences dans le secteur de la puériculture. Vous avez le choix entre les services d’un/d’une assistant(e) maternel(le) indépendant(e) et les prestations de spécialistes en puériculture étbalis au sein d’une structure dédiée. 

Kangourou Kids est notamment le réseau de référence pour la garde d’enfants en France. Créée en 2010, la structure fournit des services de garde d’enfants à domicile, à des horaires flexibles et adaptables aux dispositions et au rythme de vie des parents. Les prestations sont entièrement conçues sur mesure pour accommoder au mieux les mamans actives. Outre leurs attributions de base, les intervenants experts assurent des tâches plus spécifiques comme l’accompagnement à l’école ou au retour de l’école, l’aide aux devoirs, etc. Kangourou Kids possède un agrément délivré par l’État permettant à ses agences de prendre en charge les enfants dès la naissance (0 à 12 ans). Les intervenant assurent la garde régulière, la garde occasionnelle (en semaine, le week-end, en journée ou en soirée, etc).

La crèche

La crèche constitue aussi une bonne solution de garde pour les working girls. L’enfant y évolue en collectivité, y a accès à des activités bien diversifiées et est gardé en permanence par des spécialistes en puériculture. La plupart des crèches disposent des services d’un pédiatre qui assurent les soins des enfants en cas de maladie pendant les heures de garde. De plus, les infrastructures, l’ensemble du matériel ainsi que les occupations sont parfaitement adaptés aux enfants.

Toutefois, cette alternative n’accommode pas les mamans actives qui ont des horaires changeantes et de nombreuses occupations non régulières. En effet, les crèches prennent en charge les enfants à des horaires fixes. Les services se limitent à la garde et aux soins des enfants pendant la journée. Les parents doivent donc prévoir de trouver une solution  additionnelle pour faire garder leurs enfants pendant les jours fériés, en soirée, etc. En outre, il s’avère généralement compliqué, voire impossible de trouver rapidement une place pour son enfant à la crèche. Les mamans doivent généralement inscrire leur enfant dès le sixième mois de grossesse  pour s’assurer d’avoir une place à la fin de leur congé de maternité. Par ailleurs, la crèche est une structure de garde collective. Les enfants y évoluent donc en groupe. Chaque éducateur s’occupe, en moyenne, de 5 bébés ou de 8 enfants. Malgré leur grande expérience et leur expertise en puériculture, les agents ne peuvent pas assurer un suivi individuel de chaque enfant en permanence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.