Fondation Maliba : une batterie d’initiatives et de projets pour l’émancipation des femmes

À l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, célébrée le lundi 8 mars 2021, Aliou Diallo a réitéré son engagement pour l’émancipation de ces piliers de notre société. Le président de la Fondation Maliba a promis continuer à agir pour elles à travers une série de nouveaux projets.

De nombreux pays à travers le monde ont célébré, lundi 8 mars 2021, la Journée internationale des droits des femmes. Au Mali, le philanthrope Aliou Boubacar Diallo a profitéde l’occasion pour faire un point d’étapes des activités de sa fondation etannoncé celles à venir. « En cette célébration 2021, j’aimerais leur renouveler toute mon estime et ma considération. Durant les dernières années, conscient de leurs difficultés quotidiennes, j’ai mis en place, à travers ma Fondation Maliba, une batterie d’initiatives et de projets visant à les aider à mieux s’émanciper », a d’abord souligné le milliardaire malien.

Des forages et des moulins distribués aux organisations féminines rurales

Depuis 1992, la Fondation Maliba œuvre inlassablement pour l’amélioration des conditions de vie des femmes au Mali. En près de trente ans, elle a financé plus de 700 projets générateurs de revenus pour les femmes avec un impact d’environ 3.500 emplois directs et indirects créés. De 1997 à 2019, elle a également réalisé plus de 300 forages d’eau équipés en pompes solaires dans le milieu rural à hauteur de 2 milliards 325 millions de FCFA.

À cela s’ajoutent les 300 moulins à grain distribués à des organisations féminines rurales et les 130 forages d’eau potable construits dans plusieurs cercles, dont celui de Kayes. A ce jour, au moins 400.000 personnes ont pu avoir accès à de l’eau grâce à la Fondation. 

Des formations professionnelles en cours 

Par ailleurs, la FondationMaliba initie des programmes de formations des femmes pour leur permettre de s’autonomiser. En janvier 2021, elle a lancé la formation de 1.000 femmes en fabrication et commerce de savon dans le District de Bamako. Une initiative similaire concerne les femmes de Nioro du Sahel et de Kayes depuis début février.

Ces actions vont se poursuivre car elles font partie de la politique de proximité d’Aliou Diallo. « Durant les mois et les années à venir, la Fondation Maliba continuera à agir pour elles à travers des forages d’eau potable, pour leur éviter la corvée de l’eau en milieu rural et pour créer des jardins maraîchers, des formations professionnelles pour leur permettre d’avoir des sources de revenu ou encore en aidant leurs enfants à bénéficier de bourses d’études », a annoncé le philanthrope malien.

Un plan Marshall pour la présidentielle malienne 

Le président d’ADP-Maliba a inscrit de nombreux projets en faveur des femmes dans son ambitieux « Plan Marshall pour le Mali ». Potentiellement doté de 15.000 milliards de Francs CFA, ce programme vise notamment la création de dizaines de milliers d’entreprises (PME et PMI), la construction de centres de santé et de routes ou encore l’électrification des villages.

Aliou Diallo fournit déjà gratuitement de l’électricité propre au village de Bourakébougou grâce Hydroma, sa compagnie d’exploration et d’exploitation d’hydrogène naturel. Le président d’ADP-Maliba est candidat à la présidentielle malienne de 2022. Selon un sondage du cabinet Statix, réalisé en novembre 2020, il est l’un des favoris de ce scrutin. L’homme d’affaires arrive deuxième avec 25,5% des intentions de vote au premier tour, juste derrière feu Soumaïla Cissé.

Après mes études dans la com’, je suis parti vivre pendant 3 ans aux Etats Unis, très formateur. J’ai ramené dans ma valise tout ce que j’y ai vu, compris et assimilé. J’essaie de vous partager à la fois mon expérience et mon goût pour le marketing et la communication à travers mes articles <3